Partagez|

PETTYFER ◮ i won't let you close enough to hurt me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: PETTYFER ◮ i won't let you close enough to hurt me Jeu 17 Mai - 10:10


Ҩ Sylbao Luckaël Roseburry

Sometimes love is not enough and the road gets tough


23 ans ◮ Job au choix ◮ fiancé ◮ hétéro ◮ vampires ◮ Alex Pettyfer


 
Je laisse l'histoire pour la majeure partie libre de manière à ce que vous vous appropriée bien le personnage. Je vous demanderez juste de respecter quelques points. 
◮ il est né et a vécu à Lexington et a toujours été très proche de Lyséa, qui est sa meilleure amie depuis sa plus tendre enfance. Il a toujours connu le luxe et la richesse. 
◮ il est parti à Mystic Falls avec Lyséa il y a trois ans environ, après que la sœur de la jeune femme ait été tuée par un vampire. 
◮ il est au courant du statut de chasseuse de Lys' et l'admire. 
◮ il l'a demandée en mariage la veille de son départ pour l'Afghanistan, il y a un peu plus d'un an. Il lui a offert un chiot Jack Russell, nommée Speranza, quand il lui a annoncé son départ, environ deux mois avant de partir, histoire de faire passer la pilule. 
◮ il a été gravement blessé durant son service militaire, et aurait pu y laisser la vie. Seulement, un vampire l'a transformé. Ce vampire n'est autre que celui qui a tué la sœur de Lyséa, mais ils ne le savent pas. 
◮ il est de retour à Mystic Falls depuis plus ou moins une semaine, et a du mal avec sa nouvelle nature. 
◮ niveau caractère, je verrais bien quelqu'un de joyeux, espiègle, drôle, protecteur, impulsif et déterminé, mais cela reste assez négociable. 


 
Ҩ simba lyséa-muse fawkes

 → Le 22/12/2009, Lexington
« Tu sais ce qu'il te faudrait Lys' ? Changer d'air. » Lyséa-Muse se tourna à peine vers Sylbao, appuyé contre la fenêtre de sa chambre, par laquelle il venait d'entrer, comme il le faisait quand ils étaient petits. Comme depuis deux semaines maintenant, il la découvrit le visage baigné de larmes, les yeux rougis, pleurant sa défunte sœur, serrant entre ses doigts graciles une photo d'elles deux. Étouffant un soupir, il s'avança vers elle et s'assit à ses cotés pour la prendre dans ses bras. Immédiatement, comme par réflexe, elle se blottit contre lui, et il passa ses bras autour de ses épaules pour la protéger du monde extérieur. Parfois, il de demandait comment cela était possible. Comment une fille qu'il avait vu se battre avec plus de force, de ruse et de dextérité qu'un mec de son âge, pouvait être si douce et sembler si fragile contre lui, à cet instant. Il avait peur pour elle, peur qu'elle ne parvienne jamais à surmonter sa peine et change, sans retour possible en arrière. C'est pourquoi il voulait l'aider. Pour ça, mais aussi parce qu'il l'aimait, comme un dingue, et ce depuis un bon moment déjà. « Allez ma biche, fais ton sac, prépare tes affaires, on s'en va, rien que tout les deux. On va commencer une nouvelle vie, juste toi et moi. Et il n'y a pas de protestation possible. » Lyséa le regarda un instant, tentant de voir s'il la taquinait ou s'il était sérieux. Voyant qu'il ne se moquait pas d'elle, elle se leva et se dirigea vers son armoire, sans poser de questions, comme une automate. Elle lui faisait totalement confiance, lui vouait quasiment un culte, et savait que, quoi qu'il ait en tête, ce serait pour son bien. 
Elle l'entendit approcher et se retourna pour lui faire face. Il prit son visage triste entre ses mains et caressa doucement sa joue, avant de déposer un baiser sur ses lèvres. Oui, elle en était persuadée désormais : il agissait pour son bonheur, et ce serait toujours le cas ... 

→ Le 12/03/2011, Mystic Falls
Lyséa-Muse, complètement ahurie, se retourna vers lui, les yeux écarquillés. « Quoi ?! » Perdant lentement son petit sourire sûr de lui, ses mains se mirent à jouer nerveusement avec le petit coffret recouvert de velours noir qu'il tenait. « Épouse-moi, Lyséa-Muse Fawkes. » Elle secoua la tête, comme pour en faire sortir ces quelques mots qu'elle pensait avoir rêvés. L'épouser ? Ah la bonne blague ! Non mais franchement, il pensait vraiment qu'elle allait encore se faire avoir ? Pourtant, il n'avait absolument pas l'air de se moquer d'elle. Au contraire, il semblait tout à fait sérieux, et l'inquiétude se faisait une place dans ses yeux au fur et à mesure que les secondes s'effilochaient. « T'as pas le droit Sylbao. T'as pas le droit de me demander en mariage alors que ça ne t'engage absolument à rien, puisque tu pars demain ... » « Au contraire Lys', ça m'engage à tout un tas de choses ! Ça m'engage à penser à toi à chaque instant, de penser à tout ce qui m'attendra quand je vais revenir, et ça m'engage à revenir vivant pour avoir le bonheur de te voir en robe blanche. » Ses yeux bleus pétillaient, comme s'il lui racontait un rêve incroyable, fantastique, magique. Il lui avait annoncé deux mois plus tôt qu'il s'était engagé dans l'armée, et ça lui avait brisé le cœur. Elle lui en voulait. Terriblement. Il l'abandonnait, la laissant avec son inquiétude et cette angoisse constante de recevoir un coup de fil tragique. Elle l'avait suivi sans hésiter, après la mort d'Astréah, pour commencer une nouvelle vie dans le premier trou perdu qu'ils trouveraient en chemin, et maintenant qu'ils étaient bien, tous les deux, il l'abandonnait. « Promets-moi que tu reviendras en un seul morceau et que tu m'écriras régulièrement. » Retrouvant le sourire alors qu'il s'apercevait que la victoire était proche, il s'approcha d'elle pour la prendre dans ses bras. « Je te le promets ma biche. » « Dans ce cas, montre-moi un peu cette fichue bague. » Un sourire flotta sur les lèvres des amoureux après qu'ils aient échangé un baiser et que Lyséa ait admiré son annulaire, où trônait désormais un sublime diamant. 

→ Le 04/05/2012, Mystic Falls
Comme à chaque fois qu'elle de sentait seule et que Sylbao lui manquait, c'est-à-dire en quasi-permanence, Lyséa alla chercher le coffret, caché sous son lit, renfermant toute la correspondance qu'ils avaient échangée. Assise en tailleur sur son lit, Speranza à ses cotés, elle relut une à une les lettres qu'ils s'étaient écrites. En voyant la date de la dernière, la tristesse et la douleur étreignirent une fois de plus son cœur. Elle ne pouvait tout simplement pas se faire à l'idée que plus jamais elle ne pourrait l'embrasser, lui tenir la main, ou tout simplement l'écouter respirer. Cela faisait maintenant un mois qu'elle avait reçu le coup de fil qu'elle redoutait tant depuis son départ, celui qui lui annoncerait que l'amour de sa vie, son fiancé, était tombé sur le front, et elle ne l'acceptait pas. 
Sentant que les larmes feraient leur retour si jamais elle regardait une seconde de plus ces fichues lettres, elle les remit à la va-vite dans leur coffret qu'elle rangea, avant de sauter de son lit pour aller dans la cuisine, se faire un thé. Elle mit de l'eau à chauffer avant de se mettre en quête de quelque chose à grignoter, en grande gourmande qu'elle était. Elle ne pût retenir un sursaut en entendant retentir le carillon, annonçant un visiteur improbable vu l'heure tardive qu'il était. Lyséa jeta un coup d'oeil dehors et remarqua qu'il faisait nuit noire. Elle n'aimait pas ça, pas du tout. Et pourtant, elle de dirigea vers la porte d'entrée, ne comptant que sur sa force, sans se méfier ou couvrir ses arrières plus que ça. Si son heure était venue, eh bien soit. Au moins, elle pourrait retrouver les personnes qui étaient les plus chères à son cœur. 
Aussi, quand elle ouvrit la porte, elle resta bouche bée, tétanisée par la vision qui s'offrait à elle. Sylbao se tenait là, comme une fleur, impeccablement beau dans son jean et son t-shirt, face à la belle blonde qui n'allait pas tarder à défaillir. Puis soudainement, elle sortit de sa transe, et se jeta dans les bras de son fiancé, riant et pleurant à la fois. Il la fit virevolter dans les airs, et une joie incroyable inonda le cœur de la jeune femme, qui couvrait son visage de baisers amoureux. « Mon dieu Sylbao, tu m'as tellement manqué ! ... J'étais certaine que ce n'était pas vrai, que tu ne pouvais pas être mort. Je le savais. Je savais que tu me reviendrais ... ! » « Je te l'avais promis ma biche. Je t'aime trop pour t'abandonner. » Il l'embrassa avec fougue, un baiser plein de promesses, qui ne laissait aucun doute sur la suite de la soirée. Aussi légère qu'une plume, flottant sur un petit nuage, Lyséa-Muse agrippa sa main et l'emmena vers l'entrée de leur villa d'un pas pressé, comme si elle avait peur de le perdre à nouveau. Il la suivit sans rechigner, avant de finalement lâcher ses doigts lorsqu'elle passa la porte. Il s'arrêta là, sur le perron, lui lançant un regard suppliant lorsqu'elle se tourna vers lui, la mine inquiète. « Sylbao, qu'est-ce que tu fais ? » Il baissa la tête et se passa une main dans les cheveux, gêné et apparemment effrayé par ce qu'il avait à lui dire. « Euh, je ... Je crois qu'il va falloir que tu m'invites à entrer si tu veux avoir droit à la suite des réjouissances... » Ne comprenant pas vraiment ce qu'il lui racontait, elle retourna sur ses pas pour lui faire face et plongea son regard dans le sien, qui se faisait fuyant. « Quoi ? Mais pourquoi est-ce que je ... Oh mon dieu, non. Merde ! Pas toi ! Ne me dis pas que... Que ... Je t'en prie Sylbao, dis moi que tu n'en es pas un... » Son silence fut beaucoup plus explicite qu'un flot incontrôlable de mots, et Lyséa sentit son cœur se déchirer. Les larmes aux yeux, elle le regarda un instant, comme pour graver son visage dans sa mémoire, et claqua la porte derrière elle, refusant de l'écouter tandis qu'il lui criait qu'il l'aimait plus que tout, qu'il n'avait pas changé, et qu'il devait la croire....



Dernière édition par S. Lyséa-Muse Fawkes le Ven 18 Mai - 19:02, édité 3 fois

avatar


 ⊿ nous a rejoins le : 13/05/2012
 ⊿ contributions : 28
 ⊿ âge réel : 28
 ⊿ groupe : hunters
 ⊿ avatar : teresa sosex palmer
avatar by bazzart



Ҩ fiche perso
 Ҩ statut RP: Libre
 Ҩ relations:
 Ҩ nawak box:


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: PETTYFER ◮ i won't let you close enough to hurt me Jeu 17 Mai - 10:10



Scénario libre, terminé et très attendu ♥️


Eh ! Oui oui, c'est à toi que je m'adresse, jeune padawan qui lit mon scénario ! Si tu continues à te torturer l'esprit, c'est que mon Mr. Trop-Sex t'intéresse non ?

Alors sache que cet apollon est très important pour ma Lyséa chérie. Elle était persuadée qu'il s'agissait de son prince charmant, son âme sœur tombée du ciel rien que pour elle. C'est grâce à lui et à sa transformation en vampire qu'elle va tout remettre en question, se torturer jour et nuit. Bien évidemment, il ne faut pas vous attendre à des rp tout roses, mais plutôt à quelque chose de mouvementé, à des cris et à des larmes (a) Du moins, pour les débuts. Ça s'arrangera sûrement par la suite *ou pas*

Parlons maintenant négociations. Le pseudo est assez négociable, même si j'apprécierais grandement qu'il ne soit pas changé, puisque je l'adore, mais vous pouvez utiliser le prénom que vous préférez. Toutefois, vous pouvez toujours proposer un autre pseudo, sachant que j'aime les prénoms originaux et que je me réserve tout de même un droit de veto.
Pour l'avatar, c'est la même chose. Alex Pettyfer est mon dieu, et j'aimerais vraiment le voir comme avatar pour mon scénario. Mais je reste tout de même assez flexible, parce que je comprends que tout le monde ne puisse pas baver devant lui et ses beaux abdos. C'est pourquoi je propose également Somerhalder (il est déjà utilisé pour un autre scénario, mais bon, on ne sait jamais), Marlon Teixeira, Paul Wesley, ou Matt Bomer (avec un peu plus de réserve pour le dernier). Ce ne sont que les premiers qui me passent par la tête, donc si vous avez d'autres idées, allez-y, je ne mords presque pas. Mais, comme pour le pseudo, je me réserve un droit de veto, alors évitez de vous pointez comme une fleur avec un "C'est ça ou rien". Merci !

Au niveau exigences, je ne demande pas grand chose. Juste quelqu'un de motivé, qui ne prenne pas le perso rien que pour l'avatar, et qui ne l'abandonne pas au bout de huit jours. Pour la présence et les rp, quelqu'un qui poste le minimum de lignes demandées deux à trois fois par semaine me suffit amplement, même si je ne suis pas contre un peu plus (;

Et le meilleur pour la fin. Je promets de vénérer à tout jamais la personne qui prendra mon Sylbao, je lui construirai un temple en chocolat, avec une fontaine de champomy, un trône en guimauve, un sceptre en barbapapa, une piscine remplie de Tagada, et un lit en M&M's. Sans compter le fait que je serais son esclave à vie.

avatar


 ⊿ nous a rejoins le : 13/05/2012
 ⊿ contributions : 28
 ⊿ âge réel : 28
 ⊿ groupe : hunters
 ⊿ avatar : teresa sosex palmer
avatar by bazzart



Ҩ fiche perso
 Ҩ statut RP: Libre
 Ҩ relations:
 Ҩ nawak box:


Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

PETTYFER ◮ i won't let you close enough to hurt me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Video : Goalkeeper - Phalanx (CIWS = close-in weapon system)» Couche pop in (close parent)» Tous vos avis sur les couches lavables pour ma récap!!!» Quizz para.» Petit bout de paroles dans la tête
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♌ BLOODY FIELDS :: ♌ Being Somebody :: Scénarios-
Sauter vers: