Partagez|

Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 11:45


Ҩ Ivy Reegan Ysambre VonHösten

"Oh putain c'est vulgaire !! Oh putain je sais pas par quel gros mot commencer !!"


19 ans ◮ Hôtesse/Serveuse au Bowling ◮ Célibataire ◮ Bisexuelle ◮ Wizards ◮ Phoebe Tonkin


Doucement, tout doucement, sa respiration ralentissait. Elle frémissait, le froid et l’humidité de l’endroit n’aidant en rien à se concentrer. Mais se n’était pas pire que la présence de son père, qui avait posé ses mains sur les épaules de la petite Ivy, des mains qui lui semblaient aussi lourdes et imposantes que des étaux. Aujourd’hui était un grand jour… c’était Garreï VonHösten qui le disait : le jour où sa très chère fille allait enfin découvrir ses pouvoirs, après tant d’année à l’éduquer dans ce but. Car s’il avait une chose que l’on pouvait dire sans se tromper, c’était que jamais, au grand jamais l’on avait caché la vérité à la gamine. Elle n’avait que 7 ans, cette petite brune qui aurait bien dut être pétillante et pleine de vie ! Mais non, elle était là, morose et angoissée, à chercher la concentration pour plaire à son père… par tous les moyens. Car elle était une VonHösten, la dernière… où du moins, la dernière véritable, à détenir l’héritage de tout une famille de Sorciers.

Petit à petit, elle sentait l’énergie de son père s’insinuer dans la sienne et la décupler. Elle était encore bien trop jeune pour en avoir une conséquente, aussi lui en offrait il. De l’air, une légère brise lui fit battre les cheveux, alors qu’elle observait devant elle, son reflet dans le miroir. Son regard se porta ensuite, toujours par le biais du reflet, sur la petite plume qu’elle tenait dans le creux de sa paume. Elle devait réussir, il le fallait ! Prouver à son père qu’elle était digne de toutes ses années d’enseignements… qu’elle était une Sorcière, une vraie ! Pas comme sa grande sœur, qui n’en avait aucuns pouvoirs : Il y avait asser d’une source de honte chez eux… alors, elle au moins devait redresser la barre, et effacer l’offense faite aux VonHösten. Alors elle se concentra, et prit une grand inspiration en fermant les yeux quelques secondes. Trouver l’énergie, la sentir là, la rassembler, s’en saisir et la faire remonter… Ivy fixait de nouveau la plume, se connectant à elle. Peu à peu, la plume s’éleva dans les airs. Elle frémissait elle aussi, elle voltigeait, peu sûr d’elle, dans un ballet aérien bancal et plein de soubresauts. Mais Ivy riait déjà, le visage de cette petite fille illuminé par la joie de sa victoire…

Quelques secondes après le « décollage » de la plume, celle-ci fut prise dans un courant d’air et s’envola, de manière naturelle cette fois. Ivy la suivit jusqu’à ce qu’elle disparaisse par la fenêtre, puis son regard croisa celui de son père... Il n’avait rien de l’homme fier qu’elle avait imaginé après une telle réussite ! Son sourire disparut. « Tu aurais dût faire bien mieux Ivy ! Bien mieux. Finalement tu ne vaux peut être pas mieux que ta sœur… » Elle encaissa tant bien que mal, se contentant de baisser la tête et de se taire. C’est à cet instant, très précisément, que l’enfant décida avec toute la résolution du monde, qu’elle écraserait un jour cet homme…




Les années qui suivirent sont « initiation » à la sorcellerie furent difficiles… et bien au delà. Ivy avait toujours sut ce qui l’attendait. Mais elle ne s’était jamais imaginée que cela irait un jour aussi loin. Devant les traits tirés de son père, devant sa fureur, la petite fille n’osait bouger d’un poil. Elle étouffait ses sanglots, mais ne parvenait qu’à perdre son souffle, non à dissimuler ses larmes. Pétrifiée de terreur Ivy restait prostrée par terre tandis que Garreï attirait doucement le petit chat gris qui s’était caché sous le lit de la petite.

Pourquoi avait il fallut qu’elle échoue ? Pourquoi ?! Elle avait pourtant réussit à connecter ses énergies, avait exécuter le sortilège la lettre… Tout, elle avait tout fait ! Mais le résultat était là, dans sa main : le talisman n’avait aucun pouvoir. La rage de son père avait explosé violemment, il l’avait giflé plusieurs fois. Mais se n’était pas le pire ! La dernière fois qu’elle avait échoué, il lui avait interdit de parler avec cette fille, cette Jennifer, avec qui elle s’était liée d’amitié. Ivy avait désobéi et Jennifer était tombée malade, mystérieusement. Mais Ivy savait très bien que son père était derrière la longue maladie de la pauvre Jennifer. Il s’en prenait systématiquement à ce qu’elle aimait… aujourd’hui, c’était Plume. Le petit chat était paniqué et avait trouvé refuge sous le lit de sa maîtresse, mais il en fallait bien plus pour échapper à Garreï. Quand il l’avait sorti de là en le tenant par la peau du cou, les cris affolés du petit chat arrachèrent un hurlement de colère à Ivy. Dans un élan inconsidéré de courage, elle avait sauté sur son père et le rouait de coups. « Lâche le papa ! Je veux pas ! Je veux pas !! » De tout petits coups, de petite fille sans force, mais asser désespérée pour la pousser à continuer. L’homme lui, bien plus grand et fort n’eut aucun mal à la rejeter. Sans même la toucher, il l’envoya valser à travers la pièce, si bien qu’elle heurta sa table de nuit. « Il suffit Ivy !! » Elle ne bougeait plus. Elle n’osait plus. Pas même le regarder. Elle sanglotait, frappée par des spasmes violents. Et plus son chat hurlait de terreur, et moins elle se maîtrisait. Dans cette maison, il était le seul à être là et à l’aimer. Il fallait qu’un chat, qu’un minuscule petit matou gris soit le seul à ne pas se montrer hostile dans cette famille… Son père tenait toujours le pauvre Plume par la peau du cou. Il observait sa fille avec un dédain, un mépris qui faisait froid dans le dos. « Il ne faut t’en prendre qu’à toi-même Ivy. Tu le sait bien. »

Quelques minutes plus tard, Ivy avait tant bien que mal séché ses larmes. Elle se tenait à présent en face de la fenêtre, et regardait dehors sans qu’aucune émotion n’apparaisse sur son visage enfantin. Deux années auparavant, devant ce miroir, Ivy s’était jurée de détruire son père… cela n’avait été qu’une promesse faite en l’air, dans la colère et la frustration. Mais aujourd’hui, c’était bien différent. Garreï venait d’abattre l’innocence de sa fille, aussi froidement et sûrement qu’il l’avait fait de son pauvre petit chat gris. A présent, Ivy observait son père dans le jardin, qui avait rapidement creusé un trou pour jeter la dépouille de Plume. Avec lui, c’était la petite Ivy qu’il enterrait. Dès à présent, elle ne vivrait que pour l’abattre, aussi froidement et sûrement qu’il l’avait fait de son pauvre petit chat gris…



Indéniablement, elle n'avait plus rien. Mais Ivy ne s’en était encore jamais rendu compte de cette manière. C’était seulement maintenant, à regarder en silence, qu’elle réalisait enfin ce qu’était arrivé à sa mère. C’était comme si, tout ce temps, elle n’avait pas voulut ouvrir les yeux sur la réalité, qui maintenant lui arrachait des larmes de panique et de regret. Plongée dans le noir, Adeline VonHösten délirait. Elle berçait doucement un enfant imaginaire dans ses bras, lui chantant une berceuse tout bas… si bas qu’Ivy ne comprenait pas les paroles. Elle s’approcha, sans faire aucuns gestes brusques pour s’installer au bord du lit. Adeline s’en rendit compte, posa des yeux absents sur sa fille et déclara d’une voix toute aussi plate, bien que marquée d'émotion « Regarde comme elle est belle… comme elle est belle. Et si petite ! Oh oui, si belle et si petite ma spaghetti. » Ivy retint un haut-le-coeur. Elle venait de comprendre que l’enfant imaginaire qu’elle berçait dans ses bras n’était autre que sa première fille, la grande sœur d’Ivy, disparut depuis bientôt 2 mois. La « Spagetthi » comme disait Adeline (puisque petite déjà elle était grande et très fine) lui avait brisé le cœur, la laissant en miette et lui ôtant ce qui lui restait de raison. Ivy la haïssait. De tout son être, elle la haïssait. Pour avoir laissé sa mère dans cet état, certes, mais ce n’était qu’une excuse pour la détester d’avantage et trouver une raison à cette haine si forte.

En réalité, Ivy avait toujours exécré sa sœur aînée. Pour la simple et bonne raison qu’elle n’était pas une sorcière… A la base, c’était elle l’aînée, elle qui aurait dut porter le fardeau de l’héritage familiale. Ivy n’aurait pas dut naître. Car dans la famille VonHösten, un fils ou une fille unique voyait le jour par génération, l’enfant qui portait la sorcellerie en lui dès lors, et capable de transmettre plus tard cet héritage à sa propre descendance. Ivy avait été indésiré, juste un accident. Qui s’avéra quelques années plus tard une véritable aubaine (ou plutôt un coup du destin) puisque c’était elle, et non l’aînée qui avait reçut le don : l’enfer commença pour Ivy dès lors. Quand à sa grande sœur, elle vivait sans doute dans un autre désespoir que le sien, mais Ivy n’en avait que faire, elle la détestait corps et âmes, aussi parce qu’elle n’avait jamais été là pour elle. Une grande soeur ne se doit elle pas de protéger la petite ? Elle ne l'avait jamais été. Et aujourd’hui encore moins. « Mais qui êtes vous ? » La phrase l’arracha à ses pensées et la frappa de plein fouet. Sa mère avait repris la parole, et Ivy devinait un regard interrogateur, mêlé d’inquiétude. Elle ne berçait plus d’enfant, mais se tenait dans une position respirant l’hostilité. « C’est moi maman… c’est Ivy ! »

Il n’avait pas fallut beaucoup de temps pour qu’une nouvelle crise la fasse perdre la tête. Adeline n’était plus l’ombre d’elle-même. Mais l’avait elle seulement été un jour ? A bien y réfléchir, elle avait toujours été comme ailleurs, comme hypnotisé… complètement déphasé. Et à présent que ses pouvoirs prenaient une ampleur conséquente, Ivy sentait l’empreinte de son père. Il l’avait ensorcelé, et pas qu’un peu. Si son état tournait à la folie, c’était sa faute à lui ! Comme toujours ! Pourquoi, ça, Ivy l’ignorait. Amer, Ivy avait quitté la chambre de sa mère et rejoint la sienne. Une fois à la fenêtre, elle observa l’horizon, gris et chargé de nuage, puis au bas de l’arbre la 'tombe' de Plume à qui elle pensait sans cesse. Cette punition que lui avait infligé son père, Ivy ne s’en était jamais remise. Combien de temps restait il avant que sa mère rejoigne le chat gris ? Doucement, elle détourna le regard, se demandant où était sa sœur, s’imaginant avec plaisir à ses côtés à savourer le goût de la liberté... qu'elle aille au diable !!



Peu à peu, le feu prenait de l’ampleur. La vieille grange s’embrassait comme un fétu de paille, les poutres cédaient, et déjà les flammes s’emparaient de la toiture. Il pleuvait averse, et pourtant le feu n’en était en rien amoindrit. De l’extérieur, Ivy observait, et ressentait toutes les énergies. L'eau, le feu, le bois, l'air... la vie. Quand à elle, pas question de rentrer se réfugier, ou d’appeler les secours… Car parmi toutes les énergies du feu qu’elle maîtrisait parfaitement, elle ne trouvait pas celle de son père qui pourtant, était la cible des flammes. Il était là, dans cet enfer brûlant et se débattait avec puissance. Mais Ivy l’avait mis à genou quelques secondes auparavant… sans même devoir donner trop d’elle-même. Qu’il était amusant de s’en prendre a lui ! De sentir que maintenant, elle avait le dessus, qu’elle était plus forte et qu’il s’en rendrait compte quelques instants avant de brûler vif ! « Je te l’avais promis papa … » et elle tenait toujours ses promesses.

Avec prudence, elle relâcha son emprise sur l’incendie qui n’avait plus besoin d’elle et ravageait l'ancienne grange familiale. Ivy se concentra alors uniquement sur l’aura de son père. Il était bien là, au milieu des flammes, parvenant sans doute encore à les tenir à distance. Il devait être paniqué, il devait avoir peur… ne pas comprendre comment sa fille de 16 ans avait pris le dessus sur lui avec autant d’aisance. Si elle avait eu l’occasion de lui répondre, Ivy le remercierait sans doute de lui inspirer tant de haine. Car elle y puisait sans cesse, et cette puissance là était un puits sans fond ! Sous la pluie, elle souriait. Le feu luisait violement au cœur de cette nuit très pluvieuse… et c’était une très belle nuit pour le tuer. Ivy l’avait attendu patiemment depuis tant d’année ! Surtout après la disparition de sa sœur, qui avait eu raison de sa pauvre mère. En tête à tête avec Garreï, elle n’avait eu qu’une hâte : le surpasser, et l’abattre… C’était bel et bien ce jour. Le jour où elle serait libre !

Lentement, elle jeta son énergie dans celui de l’incendie et une intense chaleur s’empara d’elle alors que la pluie lui faisait frissonner la peau. Elle chercha son père, du moins ce qu’il représentait en masse d’énergie. Il faiblissait, mais rejetait toujours les flammes de ce véritable brasier créé et alimenté par la jeune fille. Ivy s’en empara. Une violente explosion le déstabilisa, mais il savait que c’était l’œuvre de sa fille… aussi se battait il d’avantage et ses pouvoirs n'étaient pas moindres ! En quelques secondes pourtant, l’incendie devint une véritable tempête de flammes, les poutres s’effondrèrent définitivement, avec le toit. La grange s’était embrasée et maintenant le show était terminé. Peu à peu Ivy reprit son souffle, ses yeux se rouvrir, elle se relaxa. Devant elle, la fin de l’incendie terminait de dévorer le bois de la vieille grange et la pluie commençait déjà à l’étouffer. Quand à elle, elle était trempée et frissonnait d’émotion. Elle ne bougea pourtant pas. Car juste avant que tout ne s’écroule, elle avait très nettement sentit son père céder, et les flammes le gagner. Elle avait réussit !

Quand les secours arrivèrent, ils la trouvèrent à genoux dans la boue, la pluie lui battant le dos… enfin seule.



« Bah alors l’Oncle, on se sent pas bien ?! » Ivy n’en revenait pas… de voir son oncle touiller la pâte à pancakes. Incroyable. Mais qu’est ce qui lui prenait ? Depuis le temps qu’elle le connaissait, et même si cela pouvait paraître peu, elle ne l’avait encore jamais vu faire un truc pareil, et encore moins avec le petit tablier qui ajoutait du grotesque à la scène de ce matin là. Ne manquait que le panier de fleurs fraîches et l’assortiment de fruits de saison. Avec un air très suspicieux, Ivy prit place à la table sans dire un mot de plus, voyant que l’Oncle était visiblement très concentré, mais aussi soucieux. Elle resta silencieuse. Ce type là était un drôle d’oiseau, et jamais elle n’était parvenue à le cerner vraiment. Il était là un mois, puis absent deux… mais toujours présent quand les services sociaux faisaient mine de voir si tout allait bien. Car depuis la mort « accidentelle » de son père, c’était le frère d'Adeline qui s’occupait de sa nièce… Enfin plus où moins ! Une fois un pancake cuit -affreusement trop d’ailleurs, et après quelques grognements et insultes à ce dernier- Mattheïs le servit à Ivy et ajouta bien trop de miel pour cacher sans doute, le goût du cramer. « Mange… » Ivy grimaça, secouant la tête d’un air dégoûté. « Heu … si tu me disait plutôt pourquoi je dois avaler ça. Où plutôt pour faire glisser quoi avec ? » Elle repoussa son assiette pour s’accouder à la table, désinvolte. L’air gêner de son oncle avait fait place à un sourire amusé. Décidément sa nièce était une sacrée maligne elle aussi, plus qu’il ne l’avait cru en arrivant, 3 ans plus tôt !

« Il va falloir que tu subvienne à tes besoins quelques temps. Je vais être absent… un moment. » Ivy hocha la tête, et aussi insolente qu’elle pouvait rétorqua que ça ne la changerait pas beaucoup. Il s’offusqua, entre le rire et la vexation et fit mine de lui filer une gifle derrière la tête et Ivy éclata de rire en attrapant sa main. « Sérieusement, ça va aller ? » Bien sur que ça irait ! Ivy n’avait pas l’intention de continuer ses études… elle avait d’autres projets en tête, bien plus attractifs ! Trouver un petit job serait facile ici, surtout si Mattheïs lui envoyait de l’argent en plus pour vivre -ce qui serait le cas- comme toujours. Et même si elle était toujours aussi frustrée de ne pas savoir ce qu’il faisait pendant ses « absences », elle était aussi très contente qu’il ne soit pas là pour mettre son nez dans ses affaires à elle… son 'business' notamment. Il était sans doute loin de se douter que sa nièce vendait ses services, ses talents de Sorcière aux plus offrants et que la maison était parfois un véritable nid à créatures surnaturelles venues chercher de "l'aide" « T’inquiète pas va l’Oncle, m’en sortirait ! »

Et ce n’était pas un mensonge à en croire ses talents, et sa nouvelle notoriété. Elle se frottait maintenant à des créatures incroyables, qui avait bien besoin d’une sorcière pour soulager un peu leurs existences… que se soit un simple sort, un talisman ou bien la « disparition » d’un ennemi. Ivy n’avait jamais eu froid aux yeux, n’avait elle pas assassiné son père ? Ne s'était elle pas lancée seule à l'assaut des vampires, des Lycans et autres machins féroces pour vendre ses services ? Les Sorcières sont souvent de bonnes associés c'est un fait ! Mais parfois, elle allait vraiment trop loin… et que c'était bon ! Elle vivait maintenant sa vie à fond, en toute liberté, ce qu’elle avait longtemps cherché et obtenu en faisant rôtir son très cher père ! Quoi de mieux que de vivre comme l’on souhaite, si en plus le tout est pimenté par un lancinant danger ? Liberté, impunité... a quand l'éternité ?!




Ҩ Et toi, t'es qui ?




Heeeeeeeeey bonjour les jeunes ! Moi c’est Elisa, une grande malade de 17 ans, amoureuse des RPG et surtout … de BF, le forum de la VIE ! Humm …que dire. Je ne sais pas si une présentation dans les règles de l’art intéressera vraiment quelqu’un. Faisons bref : Donc, Elisa alias La-grognasse, fan number 1 de BF (que celui qui revendique cette place se tienne prêt à ce faire descendre à coup de fraise tagada !!) et aussi joyeuse qu’une pub pour un baril de lessive ! Si je suis ici c’est aussi parce que je m’éclatais trop chez moi, ça devenait intenable alors j’ai pensée qu’il valait mieux risquer de me faire lyncher par la foule ici que de crever de rire toute seule dans mon lit !
BIG DEDICASSE AUX ADMINS EN SUCRE DU FORUM


& POUR NOUS AIDER :
Code:
[b][color=#DC143C]PHOEBE TONKIN ◮[/color][/b] Ivy-Reegan VonHösten




Dernière édition par Ivy R.Y VonHösten le Mer 9 Mai - 18:39, édité 15 fois
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 12:16


Muhaha, encore bienvenue parmi nous jolie Ivy ! Bonne chance pour ta fiche, et si tu as un problème, une question : n'hésites pas

avatar


 ⊿ nous a rejoins le : 13/04/2012
 ⊿ contributions : 353
 ⊿ âge réel : 172
 ⊿ groupe : Vampires
 ⊿ avatar : Hot Heard
 © créateur



Ҩ fiche perso
 Ҩ statut RP: Fermé
 Ҩ relations:
 Ҩ nawak box:


Voir le profil de l'utilisateur http://maintenance-bf.1fr1.net/t30-diana-cherchez-au-fond-de-mon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 12:20


Yeaaaaaarh !! Merci Blondie
Promis j'hésite pas si besoin !

:yeap:
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 12:23


Mais de rien ! Ta fiche, je suis sûre qu'elle va tout péter ! Prems' en tant que sorcière Éblouis nous avec tes sortilèges cocotte !

avatar


 ⊿ nous a rejoins le : 13/04/2012
 ⊿ contributions : 353
 ⊿ âge réel : 172
 ⊿ groupe : Vampires
 ⊿ avatar : Hot Heard
 © créateur



Ҩ fiche perso
 Ҩ statut RP: Fermé
 Ҩ relations:
 Ҩ nawak box:


Voir le profil de l'utilisateur http://maintenance-bf.1fr1.net/t30-diana-cherchez-au-fond-de-mon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 12:27


Mwhahaha t'inquiète pas, j'en réserve sans doute de belles...
*ouuuuh la vilaine...*

En tout cas, je te remercie encore chaleureusement pour ton accueil Diana ! ♥️
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 12:32


Je crois qu'on va bien s'entendre, enfin si je ne te croque pas avant de te connaitre... (a)

avatar


 ⊿ nous a rejoins le : 13/04/2012
 ⊿ contributions : 353
 ⊿ âge réel : 172
 ⊿ groupe : Vampires
 ⊿ avatar : Hot Heard
 © créateur



Ҩ fiche perso
 Ҩ statut RP: Fermé
 Ҩ relations:
 Ҩ nawak box:


Voir le profil de l'utilisateur http://maintenance-bf.1fr1.net/t30-diana-cherchez-au-fond-de-mon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 12:35


Tente ta chance ! Je me laisserais faire si t'es gentille ! ^^
M'enfin t'y casse pas une dent ! HAHA
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 12:37


T'inquiète, je suis assez vieille pour avoir accumulé une tonne de force et de savoir-faire. Tu sentiras rien - ou presque

avatar


 ⊿ nous a rejoins le : 13/04/2012
 ⊿ contributions : 353
 ⊿ âge réel : 172
 ⊿ groupe : Vampires
 ⊿ avatar : Hot Heard
 © créateur



Ҩ fiche perso
 Ҩ statut RP: Fermé
 Ҩ relations:
 Ҩ nawak box:


Voir le profil de l'utilisateur http://maintenance-bf.1fr1.net/t30-diana-cherchez-au-fond-de-mon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 12:48


Ouuuuuh alors se sera gratos !
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 13:03


Ou pas, je te demanderais bien quelques petites recettes de brownies au chocolats magiques, je sais pas encore. Il faut que je réfléchisse :kong:

EDIT : Merci pour la dédi mon chou ! Et si quelqu'un se dit fan number one de BF, n'hésites pas à lui déclarer la gueguerre - y'aura de l'action !

avatar


 ⊿ nous a rejoins le : 13/04/2012
 ⊿ contributions : 353
 ⊿ âge réel : 172
 ⊿ groupe : Vampires
 ⊿ avatar : Hot Heard
 © créateur



Ҩ fiche perso
 Ҩ statut RP: Fermé
 Ҩ relations:
 Ҩ nawak box:


Voir le profil de l'utilisateur http://maintenance-bf.1fr1.net/t30-diana-cherchez-au-fond-de-mon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Dim 6 Mai - 13:58


A. Diana Burwell a écrit:
Ou pas, je te demanderais bien quelques petites recettes de brownies au chocolats magiques, je sais pas encore. Il faut que je réfléchisse :kong:

Dans ce cas, je négocierais tout ça d'une main de velours ! ^^

Réponse Edit ; Que dire de plus à part que j'en prend bonne note ? Du sang sur les murs moi je te le dis ! XD

Aller stop flood, je bosse sur ma fiche ! Yeaaaaaaaaaarh !
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Mar 8 Mai - 16:16


Bienvenue Miss Tonkins - ooooouh Tonkins *_* - Première membre : tu gère la fougère :yeap: En plus t'es sur la bannière, si c'est pas la classe ça (a)
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Mar 8 Mai - 19:11


Haaaan merci Luna ! *Nayaaaaaaaaaaaaaaaaaa* Toi lycan...

Et ouais, première membre, première harceleuse, première tarée ! XD
Sur la bann, quoi de plus naturel ! Hihihi, bon je l'ai remaqué y'a peu mais faisont comme si c'était fait expres !

Merci de ton accueil !! (a)
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Mer 9 Mai - 18:41


FINI LES FILLES !
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Mer 9 Mai - 19:35


J'aime beaucoup ton style d'écriture, et puis ton histoire est tellement bien écrite ... C'est tristounet en tout cas, mais la revanche est magnifique ! C'est avec grand plaisir que je te valider, number one ! Et t'as vu, t'es violette !

avatar


 ⊿ nous a rejoins le : 13/04/2012
 ⊿ contributions : 353
 ⊿ âge réel : 172
 ⊿ groupe : Vampires
 ⊿ avatar : Hot Heard
 © créateur



Ҩ fiche perso
 Ҩ statut RP: Fermé
 Ҩ relations:
 Ҩ nawak box:


Voir le profil de l'utilisateur http://maintenance-bf.1fr1.net/t30-diana-cherchez-au-fond-de-mon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Mer 9 Mai - 19:37


Haaaaan cette couleur me va bien au teint j'espère !!
MERCIII en tout cas chère Blondie !

Je suis tellement contente de faire partie de l'aventure

Et pour tes compliments, je résumerais sobrement la pensée :


Dernière édition par Ivy R.Y VonHösten le Mer 9 Mai - 19:58, édité 1 fois
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Mer 9 Mai - 19:47


Carrément, ça fait ressortir tes jolies pommettes !

Mais de rien ! Je n'ai rien fais d'exceptionnel, tu as tout fais pour moi avec cette magnifique fiche (a) Et oui, parée pour l'aventure, hisse et oh ! (Santiano ? xD).

avatar


 ⊿ nous a rejoins le : 13/04/2012
 ⊿ contributions : 353
 ⊿ âge réel : 172
 ⊿ groupe : Vampires
 ⊿ avatar : Hot Heard
 © créateur



Ҩ fiche perso
 Ҩ statut RP: Fermé
 Ҩ relations:
 Ҩ nawak box:


Voir le profil de l'utilisateur http://maintenance-bf.1fr1.net/t30-diana-cherchez-au-fond-de-mon
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours. Mer 9 Mai - 19:59


SAAAANTIANO !!

Merci encore ma bibiche ! ♥️
Invité

avatar







Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours.


Contenu sponsorisé









Revenir en haut Aller en bas

Ivy ✖ Les plus forts ne sont pas ceux qui ne tombent jamais mais ceux qui se relèvent toujours.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [résolu] Où sont passées mes photos ?» Les animaux ne sont plus considérés comme des biens meublés» Vos poêles, elles sont en quoi?» Les microbes sont parmi nous !!!!!!» Goderville - Les cloches se sont envolées
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♌ BLOODY FIELDS :: ♌ Have a Break :: Corbeille :: Fiches-
Sauter vers: